Comment économiser sur votre assurance de prêt immobilier

assurance de prêt immobilier

Dès qu’on emprunte de l’argent pour réaliser un projet immobilier, on doit tout de suite après s’engager dans un processus de remboursement mensuel assorti d’un taux d’intérêt. Au capital en question s’ajoutent un taux d’intérêt ainsi que des frais annexes : assurances, frais de dossier, pénalités pour remboursement anticipé et garanties prises par l’établissement prêteur (hypothèque, privilège de prêteur de deniers ou caution d’une société spécialisée).

L’assurance crédit immobilier : une source d’économie

L’assurance emprunteur peut vous permettre de réaliser d’importantes économies sur le coût total de votre crédit. Son tarif dépend de deux critères : le montant du capital garanti et l’âge de l’emprunteur.

Le coût de l’assurance est défini par l’assureur qui applique un taux de prime, suivant l’âge de l’emprunteur et le capital garanti. Il existe des différences de calcul importantes selon le type de contrat considéré :

  • Les contrats de groupe calculent le coût de l’assurance sur le montant du capital initial, c’est à dire sur le capital total emprunté. Le taux de prime est fixé en fonction de l’âge de l’emprunteur à l’adhésion, et s’applique à un montant fixe de capital. Ainsi, la cotisation d’assurance est lissée sur la durée du prêt et les mensualités restent constantes. Leur montant peut être obtenu via le calcul suivant : (capital emprunté x taux de l’assurance) / 12 = mensualité d’assurance.
  • Les contrats d’assurance individuels recalculent tous les ans le coût de l’assurance sur la base du capital restant dû et non du capital initial. En Fonction de l’âge atteint de l’assuré, le taux d’assurance augmente d’année en année (ou par tranches d’âges). Mais est applicable sur un capital décroissant. De ce fait, la cotisation augmente les premières années, puis diminue à mesure du remboursement du prêt pour tendre vers zéro les dernières années.

Les autres éléments ayant un impact sur tarification

L’état de santé de l’emprunteur, le montant du prêt garanti, la durée et le taux d’intérêt du prêt La quotité assurée, la qualité de fumeur / non fumeur de l’assuré, la profession exercée par l’emprunteur et la catégorie socioprofessionnelle (CSP) à laquelle il appartient influent sur les tarifs. Cela dit que si l’emprunteur exerce une profession manuelle, dangereuse, ou impliquant de nombreux déplacements, le tarif sera plus élevé.

Le rôle du courtier

Vous n’êtes pas obligé de souscrire votre assurance avec votre banque. Vous pouvez plutôt faire le choix d’une assurance individuelle en prenant contact avec une compagnie d’assurance ou faire appel à un courtier assurance prêt immobilier. Ce professionnel indépendant est en relation avec une multitude d’assureurs et dont le rôle est de trouver et négocier pour ses clients les meilleures offres en faisant jouer la concurrence. Dès votre premier entretien avec lui, il prend connaissance des conditions de l’offre d’assurance groupe émise par votre banque et évalue votre profil. Ensuite, il essayera de vous dénicher les meilleures propositions correspondant le mieux à vos besoins en s’assurant que celles-ci aient des garanties équivalentes à l’offre de la banque. Il vous aidera ainsi à réaliser la plus importante économie possible sur le coût de votre assurance, ce qui peut se compter en milliers d’euros sur le coût global de votre prêt immobilier !