L’assurance vie ou PEL : lequel des deux placements est le plus rentable ?

assurance vie ou PEL

Les épargnants recherchent actuellement des solutions de placement afin d’effectuer des placements immobiliers ou encore de mettre de l’argent de côté en vue d’un futur projet. Le Plan Epargne Logement ou PEL ainsi que l’assurance vie sont tous deux des moyens de placement mais constituent en elles même différents bénéfices et adaptés pour divers objectifs. Ces derniers ne sont pas complémentaires dans la majorité des cas et ne visent pas la même clientèle cible. Avant tous choix, il est impératif de connaître en détails les avantages et inconvénients qui constituent ses deux options et d’opter pour un pel ou une assurance vie.

Le Plan Epargne Logement

Le PEL est un placement soumis à une règlementation par la loi similaire au livret A. Il offre cependant un faible taux de rendement de 1% mais offre des avantages pertinents dans le cas où les épargnants veulent mettre de l’argent de côté avant un achat immobilier. En effet, ouvrir un PEL auprès d’une banque n’engendre aucunes conséquences négatives en plus du fait que l’ouverture est gratuite. Les intérêts cumulés annuel ne sont pas intégrés dans les impôts sur le revenu (jusqu’à 12ans de PEL) et les gains peuvent être utilisés pour effectuer des travaux au sien d’un logement. Il faut cependant remarquer que lors de l’ouverture d’un PEL, une somme minimale est obligatoire en tant que dépôt et il faut déposer une somme minimale annuelle également. Cette solution est recommandée dans les situations où l’individu souhaitant effectuer un achat immobilier veut économiser de l’argent et possède un statut de locataire ou autre.

L’assurance vie

Cette assurance, comme son nom l’indique permet de bénéficier de ces avantages tout le long de la vie de l’individu. L’objectif de l’assurance vie est de constituer une épargne afin de mettre en valeur un patrimoine ou d’augmenter les revenus à l’âge de la retraite. La rentabilité est significativement plus importante qu’avec un PEL et il n’y a pas de plafond de versement. Il est également alimenté à travers des versements réguliers dont la fréquence de versement et la somme versée sont fixées par le contrat. Il faut noter cependant que l’assuré peut ne plus bénéficier de cette solution après un certain âge et ne sera plus couvert dépendant du contrat. Il est bénéfique pour les personnes n’ayant pas de projets immobilier mais plutôt pour les plans retraites. Pour assurer son prêt, il est conseillé de rechercher un assureur pouvant renseigner sur les prêts et emprunts, ce qui correspond en général à une assurance conventionnée délivrée par un assureur où un banquier.

L’option la plus rentable

Les deux solutions proposent des offres avantageuses, mais sur le long terme, l’assurance vie montre une rentabilité supérieure au PEL, sous réserve de risques amplifiées. Le PEL permet cependant d’épargner de l’argent en vue d’un achat futur tandis que l’assurance vie vise une épargne à long terme sans dépense envisagée. Au final, les offres proposées ont une clientèle spécifique et choisir la bonne option évite souvent d’avoir des comptes à régler dans le futur.